Rachat de crédits pour financer un projet immobilier
Rachat crédit

Rachat de crédits pour financer un projet immobilier

simulation rachat de credit

Avez vous pensé au rachat de crédit pour l’achat de votre maison ?

Si vous disposez d’ouvrages ou d’articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l’article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » ( modifier l’article , comment ajouter mes sources ? ).

Après une période d’épargne pendant laquelle on acquiert des droits à prêts bonifiés, on peut envisager l’utilisation de ces droits pour financer l’achat, la construction d’une résidence principale soit à titre personnel soit dans le but de la louer. Ils peuvent également servir à financer une résidence secondaire pour l’achat ou des travaux à condition toutefois de ne pas avoir d’encours de prêts épargne logement sur la résidence principale. Le montant peut être augmenté par la cession de droits d’autres membres de la famille. D’une durée de 2 à 15 ans, les prêts peuvent représenter 100 % du projet hors frais avec un maximum de 92 000 € pour le Prêt PEL ou 23 000 € pour le prêt CEL.

Transférez votre prêt lors de la revente de votre bien: Pour conserver les conditions de votre Crédit Immobilier ING Direct, vous pouvez demander le transfert de votre prêt sur un autre bien. La vente de votre ancien bien et l’achat du nouveau doivent être concomitants et si la différence est supérieure à 80 000€ nous pourrons la financer aux conditions du marché.

Nous comparons les plus grands organismes de crédit (Cetelem, Franfinance, Cofinoga, Banque Casino, Carrefour Banque, etc.) afin que vous puissiez sélectionner l’offre de crédit qui vous convient le mieux. Parmi les critères comparés, nous retenons : le taux d’intérêt (TAEG), la durée de remboursement, le montant minimum et le montant maximum empruntable, le coût du crédit, les frais de dossier, etc.

Autre problème majeur, l’article L321-2 du Code de la consommation, qui indique sans détour « qu’aucun versement ne peut être exigé d’un particulier avant que celui-ci n’obtienne un ou plusieurs prêts d’argent », est régulièrement transgressé. Or, cette mention essentielle, exigée aussitôt qu’une société entre en activité ainsi que dans toutes ses communications vers le public, est absente de grand nombre des portails Web étudiés.

simulation rachat de credit
Cliquez ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

simulation rachat de credit
To Top