rachat de crédit immobilier
Rachat crédit

Découvrez ici tout sur le rachat de crédit immobilier : garantie, bénéficiaires…

Si le regroupement de prêts immobilier permet de regrouper vos crédits immobiliers et consommation, le rachat de crédit immobilier peut toutefois porter uniquement sur un ou plusieurs prêts immobiliers, dont il diminue le coût.

Qui sont les bénéficiaires du rachat de crédit immobilier ? Quel est le montant du rachat de prêt immobilier ? Faut il choisir un taux fixe ou taux variable pour un regroupement de crédit immobilier ? Quelle est la garantie pour un rachat de crédit immobilier ? Quelles sont les différents types de garantie pour un rachat de prêt immobilier ?

Nous allons voir que l’hypothèque est la garantie classique du regroupement de prêt immobilier et le cautionnement, une autre solution pour votre rachat de crédit immobilier.

simulation rachat de credit

Bénéficiaires du rachat de crédit immobilier

Le rachat de prêt immobilier concerne les propriétaires et accédants à la propriété ne souhaitant pas être noyés par les mensualités de leur prêt immobilier. Grâce au rachat de crédit immobilier, ils augmentent ainsi leur marge de dépense mensuelle et peuvent même bénéficier d’une trésorerie supplémentaire. Il est plus aisé d’obtenir une restructuration de crédits immobiliers qu’un autre rachat de crédit, les fichages Banque de France n’étant pas rédhibitoires.

Montant du rachat de crédit immobilier

Le montant du rachat de prêt immobilier peut atteindre 90% de la valeur du bien immobilier apporté en gage.

Taux fixe ou taux variable pour un rachat de crédit immobilier

Pour votre regroupement de prêt immobilier, vous choisissez entre taux fixe et taux variable, capé ou non (ne pouvant dépasser un certain seuil). Les taux sont souvent plus compétitifs pour le rachat de crédit immobilier que pour les autres types de rachat de crédit.

Garantie pour un rachat de crédit immobilier

Une hypothèque ou un cautionnement permet de garantir le rachat de crédits immobiliers, mais aucun n’est nécessaire pour les petits montants.

Les différents types de garantie pour un rachat de crédit immobilier

L’hypothèque : la garantie classique du rachat de crédit immobilier

Le moyen de garantie le plus courant dans le cadre d’un rachat de crédit immobilier est l’hypothèque.

Au cas où l’emprunteur ne pourrait pas rembourser l’emprunt, l’hypothèque permettrait à la banque de faire saisir le bien immobilier. L’hypothèque, lorsqu’elle est de premier rang, donne à la banque un droit de préférence, celui d’être payée avant les autres créanciers.

Article recommandé :   Artisan/commercant, voici la liste des pièces à fournir pour racheter ses crédits

L’hypothèque est valable pendant toute la durée du prêt, qui ne peut excéder 35 ans.

Pour effectuer une hypothèque, votre spécialiste en rachat de crédit vous met en relation avec un notaire. Vous devrez payer des frais de notaire, mais le coût général de l’hypothèque a baissé et sera inclus dans le rachat de crédit.

Pour un restructuration de crédit immobilier comprenant un prêt immobilier garanti par une hypothèque, une levée d’hypothèque peut être nécessaire afin que le bénéficiaire de l’hypothèque ne soit plus la banque vous ayant accordé le prêt immobilier, mais celle qui a effectué le rachat de crédit. Les frais de cet acte sont à votre charge, mais votre courtier en rachat de crédit vous aide pour les aspects administratifs.

Le cautionnement : une autre solution pour votre rachat de crédit immobilier

Une autre forme de garantie pour la restructuration de prêt immobilier est le regroupement de crédit cautionné, accessible aux emprunteurs jouissant d’un crédit de 80 000 euros ou plus. Cette formule de rachat de crédit immobilier est ouverte aux propriétaires (ou accédants) acquérant un bien immobilier ancien ou neuf.

Pour le regroupement de prêt cautionné, l’emprunteur verse à une société de caution une somme correspondant à 2 ou 3% du montant du prêt, qui lui est partiellement retournée à la dernière échéance de remboursement. Si la banque l’autorise, la caution peut aussi servir de garantie pour une nouvelle acquisition de l’emprunteur par un transfert sans frais. Au cas où l’emprunteur ne pourrait pas amortir ses dettes, c’est la société de cautionnement qui s’en chargerait. Si l’emprunteur se trouve en difficulté, la restructuration de crédit cautionné permet le rééchelonnement de ses dettes ou l’autorise à revendre lui-même ses biens.

Article recommandé :   Rachat de crédit : comment regrouper ses crédits en une seule mensualité

C’est votre courtier en rachat de crédit qui vous met en relation avec la société de cautionnement. Même dans le cadre d’un rachat de crédit immobilier, la caution ne nécessite aucun passage devant le notaire : l’emprunteur se contente de signer l’offre de prêt et le contrat de cautionnement, d’où un gain de temps (l’offre peut parfois être accordée en 48 heures) et d’argent.

Pour ce qui est des frais, pour un rachat de prêt cautionné correspondant à un rachat de prêt immobilier, l’emprunteur doit payer à la société de caution des frais toutefois compris dans le regroupement de crédits et inférieurs aux frais de notaire liés à une hypothèque.

En raison de ces moindres frais et délais et de la souplesse de cette formule, il est plus avantageux de choisir le cautionnement que l’hypothèque. Il n’est cependant possible de recourir à la caution que pour un montant supérieur ou égal à 80 000 euros.

Votre organisme de restructuration de crédits vous en informe : vous pouvez effectuer une restructuration pour tout type de prêt : immobilier, travaux, automobile, personnel, revolving…

simulation rachat de credit
Cliquez ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

simulation rachat de credit
To Top