assurance vie
Rachat crédit

Assurance vie : faut-il se détourner des fonds en euros ?

Quels sont les bénéficiaires d’une assurance vie ? L’assurance vie est elle une assurance décès ? Comment cela se passe pour la succession ? Qu’en est-il au niveau de la fiscalité ? Quelle assurance vie choisir ?

BHP Crédit vous aide ici à faire votre choix d’assurance vie en toute simplicité…

simulation rachat de credit

Quel type d’assurance vie choisir ?

Il existe de nombreux types d’assurances : auto, santé, habitation, etc. Mais il en est un qui est peut-être moins connu que les autres, l’assurance vie. Quand on évoque le terme « assurance vie », on pense à un contrat pris par rapport à l’existence d’une personne. assurance Or, il ne s’agit que d’un aspect de la réalité car on désigne sous un même nom l’assurance en cas de décès et en cas de vie, ou bien un mélange des deux.La première formule est choisie par des personnes qui souhaitent mettre leurs proches à l’abri du besoin en cas de décès. Le bénéficiaire perçoit, à ce moment-là, soit une somme d’argent versée en une seule fois (capital) ou régulièrement (rente). Le contrat peut être temporaire (pour couvrir les frais de scolarité de ses enfants, par exemple) ou permanent. Il existe aussi la possibilité de souscrire un contrat obsèques, afin de ne pas faire supporter à ses proches les frais de son enterrement et de choisir soi-même les modalités de son inhumation.La deuxième formule est peu choisie en France : l’assureur s’engage à verser une rente ou un capital au souscripteur du contrat « assurance en cas de vie » s’il n’est pas décédé à l’échéance. Le plus souvent, les Français ont recours à une assurance mixte, qui permet de toucher soi-même une somme d’argent au terme du contrat ou de nommer un bénéficiaire qui recevra cette dernière si le souscripteur décède entre-temps.

Assurance vie : en actions ou en euros ?

Cette formule mixte en fait un produit d’épargne qui peut servir pour un achat immobilier ou la formation du capital pour sa retraite. Elle est aussi choisie car elle offre certains avantages fiscaux en termes de succession : il existe plusieurs cas possibles mais ces avantages peuvent prendre la forme d’un abattement sur le capital destiné au(x) bénéficiaires ou une exonération totale. Il est par ailleurs possible de choisir son type de placement : en euros (pour plus de sécurité), en unités de compte comme les actions (le risque est plus grand mais la somme perçue aussi, si les valeurs augmentent) ou un mélange des deux.

Article recommandé :   Faire un rachat de crédit à la consommation
simulation rachat de credit
Cliquez ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

simulation rachat de credit
To Top